Nouveau succès pour Tugliq dans l’arctique canadien

 

Nouveau succès pour Tugliq dans l’arctique canadien

Nous sommes heureux d’annoncer la mise en service d’une seconde éolienne de 3 MW à la mine Raglan. Avec cette nouvelle acquisition, Tugliq Énergie exploitera maintenant son parc de 6 MW dans cette région isolée de l’arctique canadien. Grâce au potentiel éolien exceptionnel de la région l’énergie produite par les deux turbines aidera Glencore à épargner la combustion de 4.4 millions de litres par année dans cet écosystème fragile. Félicitations à notre équipe et à tous nos partenaires pour cette réalisation exceptionnelle.

Qu’est-ce qu’installer une éolienne dans l’arctique canadien signifie concrètement?

– 26 jours durant lesquels des bateaux furent immobilisés par les glaces
– 16 blizzards
– Une température moyenne de -15°C
– 28 pneus crevés

Mais, plus important, ZÉRO accident et un résultat de 2.2 millions de litres de diesel qui ne seront pas consommés annuellement. Pour se rendre compte de l’ampleur on peut imaginer 2,600 voitures retirées de la route chaque année.

Travailler dans l’arctique n’est pas toujours un plaisir, nous faisons face aux vents cinglants, aux blizzards et aux températures glaciales. En revanche, Tugliq Energie croit en la nécessité de protéger cette partie du globe et démontre grâce à ses projets qu’il est possible de réduire l’impact des industries lourdes sur l‘environnement.

Parfois les vents se calment enfin, et, dans la sérénité qui s’installe, mère nature nous dévoile ses plus beaux atouts, est-ce sa façon de nous remercier?

13septembre2017 150x150 - Nouveau succès pour Tugliq dans l'arctique canadien