Stockage d’énergie renouvelable au Nunavik

FINALISTE – Tugliq Énergie / Stockage d’énergie renouvelable au Nunavik. Alors que le nord du 48e parallèle dépend entièrement du diesel pour ses besoins énergétiques, Tugliq Énergie a mis en opération à la Mine Raglan de Glencore, au Nunavik, un premier volet de stockage d’énergie renouvelable, jumelant 600kW (volant inertiel, batteries Li-Ion, et hydrogène renouvelable) à une éolienne de 3MW. Les objectifs du projet visaient à la fois à éviter une énorme consommation de diesel, à réduire de façon importante les émissions de GES et à créer un important précédent pouvant aiguiller les décisions quant à l’approvisionnement en énergie dans une enclave complètement dépendante du diesel. En 2016, le projet a permis à la mine Raglan de réduire sa consommation de diesel de 2.24 millions de litres, représentant des économies significatives pour cette minière qui est le moteur économique et le plus grand employeur du Nunavik. Du point de vue environnemental, le projet a permis l’évitement de 2400 T CO2eq, équivalent au remplacement de plus de 1,400 automobiles par des voitures électriques sur les routes du Québec. Pour la suite, TUGLIQ Énergie envisage de transférer ce savoir-faire québécois à plusieurs autres mines de l’Arctique et aux 14 communautés du Nunavik.

22mai2017 150x150 - Stockage d'énergie renouvelable au Nunavik13septembre2017 150x150 - Stockage d'énergie renouvelable au Nunavik